samedi 19 mai 2018

Je t'aime de Barbara Abel



Résumé:



Tout d'abord un grand merci aux éditions Belfond pour ce service-presse! Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.

Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.

Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…


Mon avis : 

ATTENTION COUP DE CŒUR !!!!


Le livre commence par l’histoire de trois femmes et de leurs premiers « je t’aime ». Maude, grande artiste portraitiste, qui a deux enfants d’un premier mariage, Suzie, onze ans, et Arthur, quinze ans. Simon, quant à lui, a une fille Alice qui vient d’avoir dix-huit ans, enfant d’un premier mariage (mère décédée). Maude et Simon sont en couple et habitent ensemble dans la maison de Maude. Ils doivent composer avec les enfants, car chacun a son petit caractère.

Mais la décision est telle que chacun règle les problèmes de son ou ses enfants, l’autre n’a pas à s’en mêler.

J’ai bien aimé le personnage d’Alice et son petit secret qu’elle a en commun avec sa belle-mère, Maude.
Eh oui, la demoiselle s’est fait prendre à fumer un joint dans sa chambre.
Nicole, cinquante-quatre ans, est greffière et mère d’un garçon de dix-neuf ans qu’elle aime plus que tout. Une femme très à cheval sur les bonnes manières.
Et enfin Solange, quarante-six ans. Elle est agente immobilière, mariée à Samuel. Ils ont un enfant de neuf ans, Thibaut. Enfant qu’ils n’espéraient plus avoir, un don du ciel pour eux !
L’histoire de ce livre ici peut arriver à monsieur et madame Tout-le-monde... Un accident... une tragédie ! Une tragédie qui engendre le bouleversement de la vie bien rangée de trois familles. C’est pour moi un thriller noir où l’on passe de l’amour à la haine où tout le monde réclame vengeance.
Barbara Abel m’a bouleversée avec son livre addictif, fluide et très bien construit avec un final grandiose !
En bref, si je devais résumer ce livre en une phrase, je dirais ou plutôt je vous donnerais cette citation : « œil pour œil, dent pour dent ».



dimanche 13 mai 2018

Une fille comme les autres de Jack Ketcum


Résumé: 


Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée.
Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s'en foutent, et ceux qui voudraient l'aider. Et vous?

Dans ce roman inspiré d'un fait divers des années 1950, Jack ketchum dresse le portrait d'une petite bourgade américaine où l'horreur se trouve de l' autre côté de la rue. Cinquante ans plus tard, le sujet est toujours d'actualité, le silence est toujours pesant. 
Après "une fille comme les autres", vous ne regarderez plus jamais vos voisins de la même manière.


Mon avis: 


Attention livre très dure émotionnellement !!! Ici, c'est David qui nous raconte son histoire.
30 ans plus tard ! L'histoire de deux sœurs qui ont perdu leurs parents dans un accident et qui dorénavant doivent vivre chez leur tante germaine avec ses enfants. Tout commence bien, Meg fait la connaissance de David un autre garçon de la rue ! Avec qui elle nouera un lien particulier ! Des autres enfants ! En fait , toutes les familles et les enfants de la ville ce connaissance. Et les enfants ont pour habitude de jouer ensemble. Mais dans tout ça il y a "LE JEU" celui qui viendra aux oreilles de Ruth la tatie adoptive qui finira par péter un câble ! (depuis le départ de son ex mari) Et n'aura de cesse de violenter, et abusé des deux filles. Ce livre est d'autant plus dérangeant qu'il est basé sur des faits réels d'une part, et de l'autre, c'est qu'elle "forcera" ses enfants à faire de très vilaine chose surtout Meg. Je ne peux pas dire que j'ai aimé ni que je n'ai pas aimé simplement, je voulais enfin savoir l'issu de cette terrible histoire. L'auteur ni ne va pas de mains mortes avec les descriptions. Je le conseille à ceux qui ont le bien. accroché! C'est un livre qui restera craver en moi tant il est bien écrit et tant les tortures sont à la limite du supportable parfois!


mercredi 2 mai 2018

Manhattan vertigo de Colin Harrison




Résumé: 

Sexe, pouvoir, argent et œuvres d’art, ou quand le mirage de l’amour se heurte au vertige de la possession. Après huit ans d’absence, le plus new-yorkais des auteurs de polars livre un thriller sophistiqué, personnel et tendu à l’extrême, dans la lignée de Havana Room.
Jennifer ne sait plus à quel homme se vouer. D’un côté, son mari, Ahmed Mehraz, businessman iranien à l’ascension irrésistible, qui caresse le rêve de grimper les échelons du pouvoir. De l’autre, Bill, son amour de jeunesse, gentil GI texan qui souhaite la ramener au pays.
Fortune et amour. Soirées folles de New York et vie de femme au foyer. Jennifer veut tout.
Pour l’aider à y voir plus clair, la jeune femme compte sur Paul Reeves, son voisin et confident. Mais cet avocat quinquagénaire a d’autres préoccupations : mettre la main sur la plus vieille carte de New York, une œuvre inestimable dont le bruit court qu’elle sera bientôt mise en vente.
Et quand la diaspora iranienne et un tueur à gages mexicain viennent rebattre les cartes de ce triangle amoureux, une seule question se pose : qui sauvera sa tête et remportera la mise ?



mon avis : 


Tout d'abord merci aux éditions Belfond pour ce service-presse.
Nous faisons la connaissance de Paul Reeves, avocat en affaire migratoire et grand collectionneur de cartes anciennes. 
Sa compagne Rachel, est une directrice d’agence de pub.
Il y a aussi Jennifer originaire de Pennsylvanie, Jennifer (la voisine de Paul) paumée au lourd passé et Bill son amour de jeunesse ancien GI texan. Avec qui elle trompera son mari Ahmed.
Ahmed, fils d'une famille iranienne immigrée à Los Angeles, est un homme d’une trentaine d’années. 
Il est avocat et financier, avec une immense fortune. L'homme n'acceptera que trop mal d'être trompé croyez-moi.
L'auteur nous dévoile les protagonistes au fur et à mesure, leurs passés et ou ils en sont désormais.
J'ai beaucoup aimé ce côté "tout le monde à des secrets" !
Vous trouverez de tout dans ce roman pas seulement un bon thriller, mais aussi le pouvoir, la justice et l'amour, mais surtout l'art. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler l'histoire ! Mais je vous le recommande sans hésiter ! 
Et n'oubliez pas, c'est ce mois-ci la fête des mères ;) 


mardi 1 mai 2018

Le vase rose de Eric Oliva


Résumé : 


Et si votre pire cauchemar devenait réalité ?
Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
Frédéric Caussois a choisi.
Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.


Mon avis : 

Tout d'abord un grand merci à Joël Maïssa des éditions Taurnada pour ce service-presse. J'étais ravie de découvrir l'auteur et comme vous pouvez le voir la couverture est juste sublime et le résumé vraiment très intrigant. Ici, il est question d'un drame une famille qui perd son fils de 9 ans à causse d'un sirop que le père à donner à son fils. Les premières pages m'ont de suite touché car ayant deux enfants, je savais que l'histoire aller me prendre aux tripes. Le père de Tao, Frédéric, anéanti par le drame, n'aura de cesse de traquer le coupable. Cette obsession sera sa seule motivation pour ce lever le matin, sa femme Luan ayant décidé de partir pour quelque temps de leur domicile. Il y a bien évidemment d'autres protagonistes, mais tous sont liés et puis j'ai beaucoup aimé le personnage de Linda. Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler le livre. Le roman à était pour moi très addictif, je l'ai lu sur deux jours tant nous somme presser de savoir le dénouement et un big up pour ce final que je n'ai vraiment pas vu venir. Je ne peux que vous le conseiller. Alors allez vite vous le procurer ou offrez-le. (n'oubliez pas la fête des mères est ce mois-ci.)

dimanche 29 avril 2018

Derrière les portes de B.A Paris


Résumé : 


En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L'amour, l'aisance financière, le charme, une superbe maison.
Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu'ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L'inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s'avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l'un sans l'autre. Est-ce cela que l'on appelle le grand amour ? À moins que les apparences ne soient trompeuses. Et que ce mariage parfait ne dissimule un mensonge parfait. Car pourquoi Grace ne répond-elle jamais au téléphone ? Et pourquoi les fenêtres de la chambre sont-elles pourvues de barreaux ? 


Mon avis : 

Tombée sous le charme de Jack, un brillant et charmant avocat Grace après 6 mois merveilleux en sa compagnie, accepte de l'épouser sans hésiter. D'autant qu'il adore Millie sa sœur trisomique. J'ai adoré ce personnage très futé, je dois dire ! L'auteure nous installe direct dans du coton bien moelleux en mode guimauve toute douce et i love you baby. Mais voilà les apparences sont parfois trompeuses... Malgré une maison sublime en guise de cadeau de mariage, des vacances répétées en Thaïlande... Jack est loin de l'homme que tout le monde pense connaître. Et comme l'on dit, on ne sait jamais ce qu'il se passe derrière les portes fermées. Les chapitres sont alternés entre les événements qui se déroulent dans le présent et ceux du passé racontés par Grace. Ici, l'histoire est en mode psychologie et manipulation. Je n'ai jamais eu la chance auparavant de lire cette auteure est, je dois dire que j'ai étais agréablement surprise ! Ce livre est addictif est à la fois terrifiant !  

mercredi 18 avril 2018

Toutes blessent la dernière tue de Karine Giebel



résumé: 


Maman disait de moi que j'étais un ange.

Un ange tombé du ciel.
Ce que maman a oublié de dire, c'est que les anges qui tombent ne se relèvent jamais.
Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés. Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…

Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude.
Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer.
Une rencontre va peut-être changer son destin…

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu’au dernier.

Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
Parce que bientôt, tu seras morte.


mon avis : 


Tout d'abord merci aux éditions Belfond et à l'auteure Karine giebel
Pour sa dédicace qui m'a fait chaud au Coeur !
Attention à vos tripes et accrochez-vous bien !
Au commencement du prologue, nous sommes plongés dans l'inhumain. Le lecteur n'est, en aucun cas, épargné !
Karine Giebel s'attaque à un vrai sujet de société :
Si en 1848 la France a aboli l’esclavage, je pense que de nos jours des gens n'en tiennent pas compte. L'esclavage moderne ou esclavage domestique qui touche toutes les classes sociales
Elle aura même un nouveau prénom que lui donnera sa première tortionnaire.
Nous faisons la connaissance de Tama, petite fille de 9 ans vendue comme esclave. Originaire du Maroc, elle se retrouve séquestrée en France, exploitée, battue, violée. Nous suivons une autre histoire en parallèle celle d’une jeune femme blessée et amnésique
Malgré un beau pavé de plus de 700 pages, je ne me suis nullement ennuyé.
Qui trouve refuge chez Gabriel, un homme solitaire et torturé. Un tueur qui vit loin des autres. Mais avec toutes ses horreurs vécus Tama puisera la force de tout subir grâce à l'amour d'un Jeune homme ! Enfant d'une de ses tortionnaires. Et là ou d'autres voies des longueurs. Moi, je vois une auteure qui à laisser vivre ses personnages !
En bref, j'ai adoré son dernier livre et c'est coup de Coeur magistral !

jeudi 5 avril 2018

La petite amie de Michelle Frances


résumé: 


ELLE AIME VOTRE FILS…

Laura a tout pour elle : un beau mariage, une situation enviable et un fils, Daniel, qu’elle adore.
Quand ce dernier, étudiant en médecine de vingt-trois ans, rencontre Cherry, superbe jeune femme issue d’un milieu modeste, Laura l’accueille à bras ouverts.

… ELLE VEUT VOTRE MORT !

Mais elle va bientôt découvrir sa future belle-fille sous un tout autre jour… bien plus sombre. Et si Cherry n’en voulait qu’à l’argent de son fils ?
Les deux femmes vont dès lors se livrer une guerre sans merci. Un jeu qui pourrait se révéler fatal…


mon avis : 

Quelle originalité que de voire deux femmes qui montent sur le ring pour le même homme ! Une mère contre une belle-fille, mais je vous rassure même si nous les mères sommes de vrais lionnes envers la menace qui peut peser sur nos enfants, je vous garantis que sa belle-fille ce défends plutôt pas mal ! J'ai beaucoup aimé ce dialogue à deux voies et l'histoire en générale, mais la fin ma déçue et oui un final qui n'a pas était à la hauteur de tout le livre ! Une mère contre une belle-fille, mais je vous rassure même si nous les mères sommes de vrais lionnes envers la menace qui peut peser sur nos enfants, je vous garantis que sa belle-fille ce défends plutôt pas mal !