lundi 6 novembre 2017

D'ombre et de silence de Karine Giebel



résumé : 

Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages.
C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant."
Karine Giebel
« Partir sans lui dire au revoir.
Parce que je me sens incapable d'affronter ses larmes ou de retenir les miennes.
L'abandonner à son sort.
Parce que je n'ai plus le choix.
(...)
Je m'appelle Aleyna, j'ai dix-sept ans.
Aleyna, ça veut dire éclat de lumière.
(...)
J'ai souvent détesté ma vie.
Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves.
Là au moins, on ne pourra pas me les voler. »

mon avis :

 Tout d'abord un grand merci aux éditions Belfond pour ce service-presse. Comme vous le savez Karine Giebel est mon auteure préférer et quel plaisir pour moi d'avoir noël dans la boite aux lettres et le saint Graal dans les mains ! 
L'auteure nous propose cette fois 8 nouvelles et pour vous le chroniquer, j'ai résumé en une ligne mon avis pour éviter d'en dévoiler trop et croyez-moi, je me suis arrangée pour vous donner deux fois plus envie de vous le procurer !!!
Aleyna : à chaque religion, ses lois !
Aurore : méfiez-vous des apparences comme l'on nous le dit souvent !
Ce que les blessures laissent au fond des yeux : quand l'amitié est plus fort que tout !
J'ai appris le silence : on ne peut pas toujours prendre les bonnes décisions malheureusement !
L' été se meurt : quand l'obsession nous ronge !
L'homme en noir : lorsque notre mémoire nous joue des tours !
L'intérieur : les enfants ne sont pas dupes !
Le printemps de Juliette : aimer à en mourir.

Comme vous pouvez le constater, c'est un gros coup de cœur, j'ai aimé passer de nouvelle en nouvelle ! Je les ai toutes appréciées et si je devais n'en choisir qu'une ça serait la première ! C'est une nouvelle vraiment poignante, j'ai ressenti énormément d'émotions tout au long de ma lecture. Inutile de vous dire que je vous le recommande chaudement et que ça a été pour moi un immense honneur que de lire l'auteure une nouvelle fois... Psst... Psst, c'est bientôt Noël... Enfin, je dis ça, je dis rien !

jeudi 2 novembre 2017

Haine 7 de Jean-Luc Manet



résumé:

Quelle mouche au dard hallucinogène avait bien pu piquer Charles Trenet lorsqu’il dédia l’une de ses plus optimistes ritournelles à la route nationale 7 ?

Sous la plume de Jean-Luc Manet, la N7 n'a rien d'une chanson douce. Elle constitue le fil noir reliant les destinées d’une routarde spectrale, d’un flic de bonne volonté et d’un journaliste rock à bout de souffle.

mon avis:

Nous faisons la connaissance d'Estelle, nous apprenons un bout de sa vie de marginal au côté de marc. Qui, plus tard, la laissera seule avec trois enfants Jeanne et Hugo âgé de six ans et Paul qu'elle porte encore dans son ventre. Et un jour, l'horreur absolue, un ballon qui traverse une route, des enfants courant après et un camion qui arrive. Deux petits caveaux et puis plus tard la mort de Paul... À bout, elle décidera de prendre la route et croisera un clochard et un journaliste de rock ! l'histoire est accompagnée de dessins , noirs , dérangeant , glauques. Pour moi une courte histoire voire même une nouvelle poignante d'une femme à qui la vie à retirer ses enfants et qui finira mal.

mardi 31 octobre 2017

Hystéria Lane de Alex Cartier




résumé:
Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s'en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie.
Et lorsqu'elle rencontre un acteur canadien d'une grande beauté qui n'a pas encore percé, elle réalise que son destin est de produire une série. Mais quelles sont ses motivations réelles : le séduire, lui procurer le rôle dont il a besoin pour se faire connaître ? Ou bien est-ce une véritable vocation ?
Elle va découvrir que, derrière les paillettes, Hollywood est un monde impitoyable pour une jeune femme à l'expérience limitée. Heureusement, Laure ne manque ni de charisme ni de relations pour se sortir des pires situations...

mon avis:

Tout d'abord merci aux éditions Belfond et à Alex Cartier pour ce service-presse. Haaaa ! Quel plaisir ai-je eu lorsque je me suis aperçue que l'auteur des "Movie Star" avait remis le couvert pour notre plus grand plaisir avec "Hysteria Lane" ! Pour ceux qui me suivent, vous vous souvenez que je les ai tous beaucoup aimés, sans exception, et que mon personnage préféré restait "Laure" ! Alors, quelle joie, j'ai ressenti lorsque j'ai lu la quatrième de couverture et que je me suis aperçue que l'auteur avait choisi Laure pour personnage principal ! Nous retrouvons Laure et Ophélie à Boston où elles ont ouvert une agence de R.P. Tout se passe pour le mieux jusqu'au jour où Ophélie annonce à Laure qu'elle part suivre son boyfriend en Afrique pour un an, et que son amoureux Charlie lui annonce avoir accepté un job de minimum 6 mois à Paris et de surcroît, il part avec son ex petite amie qui l'a pistonné pour le job. Ajouté à ça son escapade amicale avec Alexandre, le beau barman canadien qu'elle a voulu impressionner en lui faisant illusion d'un premier rôle dans une série ! Laure ne sait plus où elle en est et décide de faire une pause et d'emménager dans la villa du chéri de sa meilleure amie Ophélie ! Elle remuera ciel et terre pour que son projet aboutisse et se fera aider par son ami Sean (personnage que j'ai beaucoup apprécié aussi) mais ce ne sera pas si simple. Deux personnages, Simon et Richard, lui mettront des bâtons dans les roues. J'ai aimé la fin, je dois dire la sensibilité de Laure m'a fait la plaindre à certains moments et que d'émotions dans ce livre, j'ai même versé une petite larme à la fin ! Alex Cartier nous embarque très facilement dans l'univers des stars, des paillettes et des apparences ! Encore un coup de cœur et il est sans conteste le meilleur de tous pour ma part, et en plus, il peut se lire indépendamment des autres alors jetez-vous dessus ! Je recommande cette lecture à 200% pour un pur moment de détente, d'émotions ! #coupdecoeur #isayalittleprayer #croireensesrêves

mardi 17 octobre 2017

Les coeurs brisés ont la main verte de Abbi Waxman



résumé:


Chargée d'illustrer une encyclopédie botanique, Lili, graphiste de trente-quatre ans, se retrouve inscrite bien malgré elle, par sa boss, à un stage d'initiation à l'art du jardin. 
Problème numéro un : Lili n'a jamais rien fait pousser d'autre que des mauvaises herbes. Problème numéro deux : cette timide et indécrottable citadine peine à quitter le cadre rassurant de son foyer depuis le décès de son mari adoré, trois ans plus tôt. Comment pourrait-elle affronter des inconnus armés de binettes et de râteaux ?
C'est chaussée de ses plus belles bottes en caoutchouc que Lili se résout à faire face à son destin. Non sans embarquer avec elle ses deux chipies de filles, et Rachel, sa sœur cadette drôle et sexy. Rempotage, compostage et arrosage… Alors que peu à peu les apprentis jardiniers se dévoilent, Lili ne va pas tarder à découvrir les incroyables vertus du terreau sur les cœurs brisés.


mon avis:

Que vous dire sur ce livre sans trop en dévoiler ? Car je peux vous le dire, j'ai adoré et j'ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre ! Je n'aurais jamais pensé que la lecture me soit autant addictive ni que j'aurais tellement d'émotions en parcourant l'histoire de Lilian. Pour vous résumer, c'est l'histoire d'une jeune femme forte qui a su se relever après la mort de son mari il y a trois ans. Mais cette histoire va au-delà de ça, car les personnages rencontrés pendant le stage ont tous une très belle histoire et deviendront tous très proches, pourtant ils sont tous très différents des uns des autres. J'ai été triste de refermer ce livre. Et ne croyez pas voir en ce livre qu'une histoire 100% guimauve, mais plutôt un agréable moment de lecture et une merveilleuse découverte. Je note le nom de l'auteure et la recommande et remercie pour ce super moment où parfois, j'avais l'impression de jardiner avec les protagonistes.

lundi 16 octobre 2017

Bobby de Lyndia Roveda


résumé:


Un court roman à propos d'une génération de jeunes adultes désemparés, engloutis dans le lisse permanent, le kitsch et le simulacre des sentiments...Désopilant, cruel, contemporain.

Sophie rêvait d'être hôtesse de l'air. Bobby est une tortue de Floride. C'est l'histoire de leur rencontre dans un univers où tout semble perdu d'avance, l'argent, la gloire et bien sûr, l'amour.

Portrait en taille douce d’une génération et de ses avatars du désir passés par un mal du siècle, la désillusion.


mon avis:

Tout d'abord merci à babelio et à l'opération masse critique pour ce livre. J'ai beaucoup aimé la première de couverture. Nous faisons la connaissance de Sophie. Qui avait un rêve celui d'être hôtesse de l'air, mais ses plans on échouer. Il y a aussi son psy qui lui conseille de s'occuper d'un animal domestique et Sophie décide de choisir "Bobby" une tortue. Elle s'en occupe parfaitement jusqu'à lui offrir la compagnie d'une femelle. Malheureusement même avec sa tortue rien ne va ! Ainsi qu'avec Alex et ne parlons pas du travail ! Pourtant, elle entraperçoit le bout du tunnel lorsqu'elle caresse la possibilité de partir en Floride et d'y relâcher "Bobby" grâce à son travail dans un parc d'attractions. Sophie arrivera t'elle a réaliser son rêve? Je reste mitigé sur cette lecture, je ne peux pas dire qu'il met plu ou non. En tout cas, il se lit vite et bien.

dimanche 15 octobre 2017

Miettes de sang de Claire Favan



Résumé :

Le lieutenant Dany Myers est officier de police dans une petite ville du Midwest américain. Son père y était capitaine et lorsqu'il a brutalement disparu, Dany a tout naturellement voulu prendre la relève. Mais cet "héritage" est encombrant et il est mal perçu par ses supérieurs. On lui confie plutôt les tâches subalternes et ses collègues gardent leurs distances. Sa vie sentimentale est aussi une suite d'échecs. C'est un homme seul et pessimiste. Jusqu'à ce qu'il soit, par hasard, confronté à un bien étrange suicide que ses supérieurs veulent classer au plus vite... Mais Dany a un défaut, il est têtu.

mon avis:

Mon deuxième Claire Favan est toujours pas déçue. Nous faisons la connaissance de Dany Myers, lieutenant de police au Missouri. Pour résumé, le personnage, c'est un homme naïf et à la botte de sa mère et souffre douleurs de ses collègues et habitant qui n'éprouve que du mépris pour lui. On s'aperçoit vite que le commissariat de police à pas mal de secrets et Dany par une enquête va donner un coup de pied dans la fourmilière. Il changera rapidement de comportement lorsqu'il découvrira l'horrible secret de son défunt père plus horrible que tus les autres révélés. Oui, le petit chiot Dany devient rapidement un molosse aux dents acérées. L'écriture est fluide et addictive et les chapitres sont courts.j'ai beaucoup aimé la fin vous comprendrez pourquoi si vous vous laissez tenter. Pas de coup de Coeur, car j'ai trop vite compris qui était le tueur dommage, car j'ai passé un très bon moment.

lundi 25 septembre 2017

Desert home de James Anderson



résumé:

La route 117 coupe le désert de l'Utah.

Le long de cette route, il n'y a rien. Ou si peu. De la poussière à perte de vue, un resto fermé depuis des lustres, quelques maisons témoins d'un vague projet immobilier suspendu pour l'éternité. Et là, dans cette immense solitude, des âmes perdues qui ont fui le monde : les frères Lacey, criminels prêts à tout pour sauver leur peau ; Walt, vieux solitaire dévoré par les remords, qui ne veut plus voir personne et se cloître dans son diner ; John, pécheur repenti, qui traîne chaque été une croix grande comme lui pour échapper à la tentation…
La route 117, Ben la connaît par cœur, lui qui la sillonne toute l'année au volant de son camion.
Et puis, un jour, une apparition. Une jeune femme, belle, étrange, qui joue d'un violoncelle sans cordes. Elle s'appelle Claire, elle est en fuite et Ben est irrésistiblement attiré.
Mais sur la route 117 où règne la folie des hommes, quelle place pour la douceur d'une rencontre ? Le désert n'est pas un lieu pour les rêveurs ; Ben et Claire pourraient bien l'apprendre à leurs dépens… 


mon avis:

Nous faisons la connaissance de Ben Jones. 38 ans camionneur indépendant, solitaire et abandonné à sa naissance. Et Claire, jeune femme splendide qui joue du violoncelle sans corde. Il y a plusieurs protagonistes Walt, octogénaire propriétaire du "well-known désert dîner". Fergus Lacey et les frères Duncan qui vivent dans deux wagons réaménagés. John le prêcheur et sa croix. Ginny l'ado enceinte, paumée et agée de 17 ans qui habite dans une maison abandonné. Et Claire, jeune femme splendide qui joue du violoncelle sans corde. Toutes ces personnes cachent un lourd secret leurs vies avant / après n'ai pas de tout repos et ne les as pas épargner. Ben tombera amoureux de la belle Claire. Claire qui fuit son mari... Mais pourquoi ? La lecture est un peu longue, mais on se prend de sympathie pour toutes ces personnes et les pages se tournent d'elles même. Ben se retrouvera mêler à une histoire sombre. Alors laisser vous porter par le désert de l'Utah et par les histoires des personnages dans une lecture addictive quelque peu violente, mais tellement bien mener. J'ai passé un très bon moment, je note le nom de l'auteur sans hésiter, car pour un premier roman, c'était vraiment bien!